Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par JeanClaude Decalonne

La trompette "Kind of Blue" de Miles Davis : 275.000$

La fameuse trompette bleue de Miles Davis "Kind of Blue" référence T3460 fabriquée par Martin Co a été vendue aux enchères le mardi 29 octobre 2019 chez Christie's à New York.
 

"Kind of Blue" sorti en 1959 reste l’album de jazz le plus vendu de tous les temps.
Don Hicks, propriétaire du Blue Llama Jazz Club à Ann Arbor, dans le Michigan, a présenté son offre gagnante de 220 000 $. Avec l’ajout de la commission Christie's, le prix final de la trompette s’élève à 275 000 $, bien au-dessus de l’estimation comprise entre 70 000 et 100 000 $.
"Elle sera exposée", a déclaré Hicks à Reuters juste après la vente. "Les musiciens de jazz qui passent par là, auront l'occasion de la voir et même de la souffler... Les instruments de musique sont destinés à être joués", a-t-il ajouté.

Ce qui me rend fou est d'imaginer que cette trompette mythique ni aucun modèle de la marque ne sont plus fabriqués. C'était sans doute fatal : tant que les manufactures instrumentales ont été dirigées par des musiciens ou des amoureux de musique, ce genre de mésaventure ne pouvait pas arriver. L'arrivée des fonds de pensions qui se rendent peu à peu propriétaires de ces emblématiques fabrications ne s'encombrent pas de sentiments : un modèle ne produisant pas un gain à deux chiffres est estimé non rentable et il est simplement éliminé !
C'est ainsi que les modèles Martin Committee ont cessé d'être produites en 2007, comme d'autres légendes telles le trombone Martin Urbie Green TR4501 dont de nombreux musiciens de jazz pleurent encore la disparition.
Beaucoup de grandes marques après avoir été acquises par des groupes financiers aux moyens colossaux ont finalement disparu... Preuve qu'il ne faut accorder aucune confiance à ceux qui placent la finance avant l'artistique !

La trompette "Kind of Blue" de Miles Davis : 275.000$
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article