Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Feezzy

Marc Steckar, belles notes et belles pensées

Le 1er juin, c'est l'anniversaire de Marc Steckar ! Autour de cette date se sont organisés des événements exceptionnels, souvent autour des cuivres graves (TubaShow)
Marc Steckar a fait du tuba un instrument de fête, ou un instrument profond, solennel, majestueux, dont la popularité n'avait jamais connu un tel développement.

Voilà déjà presque quatre ans que notre ami Marc Steckar nous a quittés discrètement. Impossible d'oublier ce que cet artiste attachant a apporté au monde de la musique. Les fameux ensembles novateurs Tubapack ou Elephant Tuba Horde demeurent dans toutes les mémoires...

 

À voir absolument, le parcours extraordinaire de Marc Steckar

Aujourd'hui, de nombreux musiciens perpétuent l'œuvre de Marc. Parmi eux, François Thuillier, admirable concertiste et Professeur de tuba au CRR d'Amiens, a remis sur les routes des scènes françaises le fameux Elephant Tuba Horde qui est. en quelque sorte la résurrection de la formation créée par Marc Steckar dans les années 80. Résurrection assumée il y a cinq ans, avec la bénédiction du créateur. L'ELEPHANT TUBA HORDE est par ailleurs une émanation du Méga Tuba Orchestra, initié il y a plus de 10 ans au sein du CRR d'Amiens.

Cette évocation ne manquera pas de susciter quelques envies, un besoin irrépressible de remettre un nouveau TubaShow en route, avec une "Biguine à Papy", infaillible génératrice d'enthousiasme et bonne humeur.
Car même si Marc nous manque beaucoup, son œuvre est toujours là pour nous rappeler qu'il n'y a rien de plus important que de vivre la musique intensément...

Son attachement pour toutes les belles musiques, pour Feeling, pour les orchestres d'enfants Passeurs d'Arts sont autant d'arguments qui nous font penser à ce grand musicien.

#FeelingMusique #SteckarTubapack #MarcSteckar #Steckar #passeursdarts #TUTTI #Tuba #euphonium #saxhorn #TonyTuba

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article