Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Feezzy

C'est une bien mauvaise nouvelle qui a été annoncée aux personnels des deux orchestres de la Flotte de Toulon et de Brest, et la formation bretonne semble être à terme la plus touchée des deux puisqu'il est question de dissolution pure et simple.
flotte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JML 28/08/2010 20:08


JE PENSE QUE LES MUSICIENS "MILITAIRES" OU PLUS PRECISEMENT SOUS STATUT MILITAIRE, SUBISSENT COMME TOUT UN CHACUN LA CRISE ACTUELLE DE PLEIN FOUET. EN CE QUI CONCERNE LES COMMENTAIRES RELATIFS AUX
EMPLOIS DU TEMPS DE CES DERNIERS, PERMETTEZ-MOI DE VOUS DIRE QU'IL N'Y A PAS DE JUGEMENT A PORTER. IL EN EST DE MEME POUR CE QUI EST DES PROGRAMMES (MUSIQUE MILITAIRE OU PAS, BONNE OU MAUVAISE
MUSIQUE). LES MUSICIENS QU'ILS SOIENT MILITAIRES OU PAS, PROFESSIONNELS OU NON, ONT TOUS DEBUTE DE LA MEME MANIERE L'APPRENTISSAGE DE LA MUSIQUE. LES PROFESSIONNELS ONT CHOISI DE LE DEVENIR ET JE
PEUX VOUS ASSURER QUE LE FAIT DE DEVOIR QUITTER DEFINITIVEMENT UN ORCHESTRE EST AUSSI DIFFICILE A ENCAISSER QUE POUR L'EMPLOYE QUI EST LICENCIE DE SA SOCIETE. EN CE QUI CONCERNE LES EMPLOIS DU
TEMPS, CERTAINS DEVRAIENT SE RENSEIGNER AVANT DE JUGER. PARLEZ AVANT TOUT DE CE QUE VOUS CONNAISSEZ ET NON PAS DE CE DONT VOUS AVEZ ENTENDU PARLER. IL EST CERTES PLUS FACILE DE CRITIQUER ET LE
TRAVAIL DE L'AUTRE EST TOUJOURS PLUS COOL N'EST-CE-PAS? POUR CERTAINS D'ENTRE VOUS, AVANT DE CRITIQUER LE TRAVAIL ET L'EMPLOI DU TEMPS DES MUSICIENS, VIVEZ LEUR VIE. ILS L'ONT CHOISIE ME DIREZ-VOUS
MAIS VOUS AVEZ CHOISIE LA VOTRE. JE CONNAIS PARFAITEMENT LE MILIEU CAR J'Y AI TRAVAILLE DURANT DE NOMBREUSES ANNEES ET JE PUIS VOUS ASSURER QUE DES GALERES IL Y EN A PLUS QUE VOUS NE LE PENSEZ, EN
PARTICULIER LORSQUE VOUS OCCUPEZ UN POSTE A RESPONSABILITE. J'AI, COMME MES COLLEGUES TOUJOURS RESPECTE LE TRAVAIL DES AUTRES AINSI QUE LE PUBLIC DEVANT LEQUEL JE ME PRODUISAIS, TANT EN FRANCE QU'A
L'ETRANGER. J'AI TOUJOURS RESSENTI UNE GRANDE EMOTION LORS DE LEURS APPLAUDISSEMENTS. C'ETAIT POUR MOI UNE JOIE D'AVOIR APPORTE UN PEU DE BONHEUR DANS UN MONDE QUI EST DEVENU TRES CRUEL. ALORS,
S'IL VOUS PLAIT ARRETEZ DE TERGIVERSER ET DE CRITIQUER SANS SAVOIR ET RESPECTEZ CES MUSICIENS CAR LORSQU'ILS SE PRODUISENT ILS SE DONNENT A FOND ET IL Y A ENORMEMENT DE TRAVAIL A ACCOMPLIR POUR
AVOIR UN RESULTAT DE QUALITE. QUAND UN MUSICIEN N'EST PAS EN REPETITION, IL TRAVAILLE SON INSTRUMENT OU IL FORME PEUT-ETRE L'UN D'ENTRE VOUS OU L'UN DE VOS ENFANTS. AVANT DE TERMINER JE SOUHAITE
BON COURAGE AUX MUSICIENS BRESTOIS
EN ESPERANT SINCEREMENT QUE CHACUN TIRERA SON EPINGLE DU JEU SANS SOUCI.
BON VENT ET MERCI D'AVOIR PRIS LE TEMPS DE LIRE CETTE MODESTE CONTRIBUTION.


michelot 06/04/2010 23:07


quel dommage encore des musiciens sur le carreau aprés la musique de l'air de dijon la flotte à qui le tour
que vont devenir tous ces musiciens


renard 08/03/2010 10:51


Un commentateur propose de se manifester au prés de Mr Morin ministre de la défense.Si ce ministre et celui de l'intérieur savaient exactement ce qui se passe dans certaines "grandes musiques",il
est certain qu'ils en dissoudrait d'autres.Si ils savaient que pour certains musiciens le salaire payé par l'armée n'est que de l'argent de poche,que ces mêmes musiciens cumulent un nombre de
postes incroyable et cela au détriment des musiciens civils,que ces musiciens restent quelques fois plusieurs semaines (bien sûr hors congés) sans mettre un pied dans la boutique,que des concerts
sont donnés par certains musiciens qui n'ont pas fait les répétitions du programme donné,que ces musiciens profitent de nombreux avantages ,instruments de qualités gratuits,SNCF au 1/4 de
place,qu'ils peuvent aller jusqu'à 57 ans,qu'ils touchent chaque mois une indemnité supplémentaire pour compenser les 35 heures.Si ces ministres étaient au courant des atteintes au patrimoine que
certains chefs font en supprimant les batteries et tambours majors,en remplacant les clairons par des bugles,en supprimant les postes de sous chefs pour les remplacer par des officiers,si ils
savaient ...


Bruno 08/03/2010 09:50


Bonjour à tous,pour répondre aux commentaires déplacés concernant l'emploi du temps de la Musique de la Flotte il serait plus judicieux de se renseigner directement auprès des interressés ( jours
de répétitions,services clairons, musiques de bord......).Peut etre ne faut il pas généraliser le fonctionnement d'une musique sur les dires de quelques musiciens, la sanction est rude pour tous
les autres.Je tiens personnellement à remercier "Gérard" pour son soutien, je viens de deux musiques de l'armée de Terre qui ont
elles aussi été dissoutes et pourtant on travaillait 5 jours sur 5 et meme certains week end.......Adressez vous directement à la musique de la flotte de brest , demandez le Tambour Major et je me
ferai un plaisir de rétablir la vérité.


Feezzy 08/03/2010 09:28


Un signataire marqué JM n'a pas laissé son adresse de contact après un commentaire déposé. Merci de comprendre que certaines affirmations déposées par des anonymes ne peuvent avoir leur place sur
ce blog.


weiss jean-marie 07/03/2010 09:00


Catastrophique tout simplement ! Encore une musique militaire décimée ! Plus d'avenir dans cette branche musicale en FRANCE, quel désespoir, tant au niveau des traditions militaires que musicales
!
Un Ex sous-officier corniste d'une musique militaire rayée de la carte également !


gerard 06/03/2010 10:28


En réponse à Yvon Roussel,quel arguments allez vous donner à Mr Morin ? Que la levée des couleurs à la préfecture maritime de brest est faite par une seul clairon(et celà depuis longtemps),que le
travail domestique (secrétariat,ménage etc)est fait par du personnel civil,que le calendrier d'activités est pauvre ! C'est avant qu'il fallait réfléchir à tout celà.


GERARD 05/03/2010 21:11


Moi petit musicien d'une petite musique militaire,qui travaille 5 jours sur 5 et souvent le week end,je ne suis pas triste de cette dissolution.Je ne suis pas triste pour ces GRANDS musiciens de
cette GRANDE musique qui sont payés à ne rien faire.Deux répétitions par semaine,mardi, jeudi et encore pas tous ,50 sur 75 et les autres à la maison pendant 2,3,4 semaines et parfois plus.Fini le
"club med" (c'est le nom que ces musiciens surnomment leur musique),fini les vacances,maintenant il va falloir se mettre sérieusement au boulot pour en trouver un autre.Je suis content que
quelqu'un soit enfin allé mettre son nez là dedans et commence "à dégraisser le mamouth " !


Feezzy 06/03/2010 06:08



Chaque fois que l'on écrit sur le net, on devrait savoir que l'on n'est pas tout à fait libre. Car en déposant mes quelques lignes d'info, je croyais sensibiliser le public sur un événement que
je trouve triste. Au lieu de cela, beaucoup de critiques apparaissent de gens qui trouvent que cinquante musiciens sur scène pour un effectif de soixante dix, ce n'est pas suffisant... Il faut
savoir que beaucoup d'impératifs incombent à une Musique militaire, que les petites formations oeuvrent chaque jour pour lever les couleurs ou autres prestations. Que lorsqu'un concert est filmé
à Paris, une partie de l'effectif doit faire le travail "domestique" sur place. Il faut cesser de brûler ce que l'on a adoré, arrêter de passer d'un extrême à l'autre. Si les musiciens n'étaient
pas tous sur-employés, ce n'est pas de leur responsabilité mais de celle de leur encadrement qui n'a pas sû utiliser au mieux tout le potentiel, toute la richesse artistique, pédagogique, sociale
contenue dans une telle formation. Les musiciens des équipages auraient pu être les héros régionaux d'une culture, d'un art musical au service, à la portée de tous. Cela  aurait peut être
énervé quelques musiciens au début d'être moins libres qu'avant, mais  aujourd'hui, personne n'oserait toucher à ce qui serait devenu une force sociale et humaine reconnue par tous. Un
orchestre qui aurait parrainé des enfants dans des écoles en zones prioritaires, qui interviendrait parfois dans les hôpitaux, qui créerait des ateliers dans les prisons, qui offrirait des
concerts dans les lieux de grande pauvreté, qui créerait des ateliers d'initiation aux instruments de musique dans les endroits où la culture n'est pas présente, quand d'autres structures
spécialisées ne sont pas accessibles... Voilà, sans doute, ce que les degrés supérieurs n'ont pas osé mettre en place, au moment où ceux qui réfléchissent n'ont pas compris la dimension sociale
des Arts. Aujourd'hui, la suppression de Brest et d'une partie de Toulon doit faire prendre conscience de l'échec. Quand on est amputé d'un membre, on ne cesse de penser à tout ce que l'on
pourrait faire si on l'avait encore ; c'est ce que je viens de faire ici.



Yvon ROUSSEL 05/03/2010 20:19


La Musique de la Flotte de Brest appartient au patrimoine de la France, en dehors de tous les commentaires que vous diffuser, je pense qu'il est nécessaire de se rappeler ce que représente cet
ensemble de musiciens professionnels: Tout le patrimoine musicale de la marine française pour les Zones de défense Atlantique et de l'occéan Indien. De plus elle est déjà une concentration musicale
puisque cette trés belle formation de haute qualité est le résultat de la fusion de la musique des équipages de la flotte de Brest et de celle du Ministre de la Marine qui se trouvait stationnée
Place de la Concorde à Paris et était dirigée par Jules SELMER COLLERY en 1958. Cette formation pretigieuse peut à tout moment nous permettre de retrouver tout ce qui à caractérisé la Marine
Française de ses origines à nos jours. Il est impensable que nous laissions disparaître un ensemble comme celui là. C'est pourquoi, j'invite tous les musiciens, tous les garants du parimoine
national, toutes les personnes interessées par la Marine de Guerre, comme par la Marine de Commerce à se manifester auprés de la pemière autorité compétente: Monsieur Morin Ministre de la Défense,
14 Rue Saint Dominique 75007 PA


emmanuel massarotti 05/03/2010 11:06


fédérer les musciens
vaste programme...
il faudrait déjà songer à les aider à se cultiver autrement que dans le domaine de leur instrument, ce qui représente pourtant une somme énorme de travail ce que chacun sait...
mais ils manquent souvent de recul sur leur place dans la société, manque de connaissances historiques, ...
pourtant ça aiderait la musique à devenir un aspect quotidien de la vie des français et pas un bien de consommation jetable et rechargeable au forfait........;-)